Un an déjà !

Publié le

À celles et à ceux qui ont contribué à la réussite de mon périple à vélo.

Bonjour les amis,
Souvenez-vous... il y a un an aujourd'hui, le 1er avril 2015, je partais à vélo de là où était située l'usine de minerai de cuivre de Sontra dans laquelle mon père "Théo" fut libéré le 1er avril 1945, après cinq années passées en captivité.
Je n'avais qu'un objectif: rejoindre son village natal (La Touche en La Bosse-de-Bretagne) en 24 jours.
Grâce à votre soutien, mon défi s'est réalisé !
Bien amicalement,
Joseph Aulnette

340 pages

340 pages

356 Seiten

356 Seiten

Publié dans Actualités

Commenter cet article

Leber 31/03/2017 10:45

J'ai retrouvé un dessein de mon père au stalag 9a fait par un autre prisonnier signé au nom de F.TREUILLER 1.45 , si vous avait entendu parlé de cette personne ou de sa famille, je vous remercie d'avance des informations que vous pouvez m'apporter. Cordialement à tous ceux qui chérissent leur mémoire. Max

Joseph Aulnette 10/04/2017 22:53

Dimanche 21 mai prochain, je me rendrai une nouvelle fois au Mémorial du stalag IX A de Ziegenhain où était mon père. Je suis invité, dans le cadre de la journée internationale des Musées, pour commenter le livre que j'ai réalisé récemment en sa mémoire.
Je suis intéressé par la photo prise pendant la guerre devant un baraquement de ce stalag et dont Marie, fille de François Galisson, possède l'original.
Merci de bien vouloir me transmettre une copie à joseph@aulnette.com

PENHOUET 10/04/2017 20:55

Je possède une photo prise devant un baraquement d'un groupe dont, mon père, François Galisson, prisonnier au stalag 9 A. Il est allé ensuite dans une ferme à Helmscheid où il a travaillé. Il a écrit un journal. Quelqu'un en a-t-il entendu parler ?Merci (sa fille, Marie)

Vanhove Simonne 27/04/2016 15:53

Pour moi aussi cela fait un an du 20 au 24/04/2015 que j'ai pu suivre les pas de mon père de La Faux où il avait été fait prisonnier le 7/06/1940 jusqu'au stalag IXA de Ziegenhain. Nous avons été très bien reçus au musée par M. Rigobert Müller auquel j'ai laissé des copies des photos que je possédais (photo d'identité avec au dos"Foto-Rüfter A098", photo avec une femme âgée et 2 autres prisonniers aux uniformes différents sur des marches, des maisons en fond et une photo de groupe avec au dos un tampon rouge" 50 geprüft STALAG IXA" devant une maison haute au bas en pierre et fenêtres à barreaux). Il devait les transmettre à une personne qui effectue des recherches pour les familles françaises et espérait retrouver la ferme où mon père avait travaillé. Je n'ai à ce jour eu aucune nouvelle. Quelle émotion de parcourir les allées de l'ancien camp et d'y rencontrer des familles ! Nous sommes aussi allés jusqu'aux 2 cimetières. Nous avons rapporté de ce périple beaucoup de photos pour que les petits enfants et arrières petits enfants sachent et se souviennent...