Etape 12: Albert (80) > Catillon-sur-Sambre (59)

Publié le par Jo

Piloute et ses trois passagers, Tino et moi-même, quittons la commune d'Albert en remerciant Alain Degardin chez qui nous avons été hébergés.

Je traverse Péronne, où Théo a dormi la nuit du 25 au 26 mai 1940, puis Cambrai où il a dormi la nuit du 26 au 27 mai.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce 12 avril 2015, à 14h00, j'ai rencontré le maire de Flesquières (59). Le 26 juin 1921, la commune de Rannée (35) adoptait Flesquières. Le Conseil municipal désireux de concourir au soulagement des populations meurtries par l'invasion allemande de 14-18, votait en faveur de cette commune, choisie comme filleule, une subvention égale à la moitié de la somme attribuée à Rannée sur le chiffre d'affaires pendant 10 ans.

J'ai remis une copie de la délibération à Gérard Drain, actuel maire de Flesquières.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bernard, fils aîné de Théo, a lui aussi vécu à Cambrai du 03 février 1959 au 26 avril 1959. C'est à la base aérienne 103 de Cambrai-Epinoy qu'il a fait ses classes avant d'être envoyé à la guerre d'Algérie.

Bernard, c'est mon frère mais nous avons vécu une jeunesse sans points communs, si ce n'est que nous avons eu les mêmes parents.

- Il a connu son père à 7 ans et 3 mois. J'ai toujours eu mon père à mes côtés.

- il a passé 27 mois sous les drapeaux, dont 24 à la guerre d'Algérie. J'ai fait 39 jours de service militaire.

- il a eu sa première voiture 27 ans. J'ai eu la mienne à 19 ans.

Quelle bêtise la guerre (Prévert)

Lorsque Théo arriva à pied ici à Catillon sur Sambre où je suis ce soir, cela faisait huit jours qu’il marchait sans savoir où il allait. Il avait parcouru 213 km pour se retrouver à seulement 35 kms de la grand'place d’Arras où il avait abandonné son régiment en pleine débâcle. Au fil des jours, les 22 000 hommes de la colonne dans laquelle il était imbriqué, étaient emmenés vers une destination demeurant inconnue.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

12 étapes parcourues. Il en reste 12 à faire pour arriver à La Bosse de Bretagne.

L’heure est venue de m’offrir une friandise locale dont l’invention résulterait elle aussi d’une erreur de manipulation, ce qui lui a valu son nom : « la bêtise de Cambrai ».

Jo

Délibération du Conseil municipal de Rannée (35) en date du 26 juin 1921

Délibération du Conseil municipal de Rannée (35) en date du 26 juin 1921

Le 26 juin 1921, la commune de Rannée (35) adoptait la commune de Flesquières (59)

Le 26 juin 1921, la commune de Rannée (35) adoptait la commune de Flesquières (59)

Le Conseil municipal de Flesquières a validé la subvention versée par la commune de Rannée

Le Conseil municipal de Flesquières a validé la subvention versée par la commune de Rannée

Le fils du maire de Flesquières (59)

Le fils du maire de Flesquières (59)

Théo a dormi à Cambrai la nuit du 26 au 27 mai 1940

Théo a dormi à Cambrai la nuit du 26 au 27 mai 1940

Robert et Jo devant la base aérienne 103 (désaffectée) de Cambrai, où Bernard a servi du 03 février au 26 avril 1959, avant de partir pour la guerre d'Algérie.

Robert et Jo devant la base aérienne 103 (désaffectée) de Cambrai, où Bernard a servi du 03 février au 26 avril 1959, avant de partir pour la guerre d'Algérie.

Bernard en 2007 (à l'entrée de la base 103 où il servait en 1959).

Bernard en 2007 (à l'entrée de la base 103 où il servait en 1959).

Francis Leblon (maire de Catillon sur Sambre)

Francis Leblon (maire de Catillon sur Sambre)

Francis Leblon (maire de Catillon sur Sambre) et son père, examinant le parcours du périple

Francis Leblon (maire de Catillon sur Sambre) et son père, examinant le parcours du périple

Publié dans Etapes

Commenter cet article

Camille et Héléna 14/04/2015 21:16

Te voilà à la moitié de ton périple, tu es vraiment courageux et nous n'avons jamais douté que tu y arriverais, plein de bisous de nous quatre à toute l'équipe

Marie-Claire 14/04/2015 10:02

CAMBRAI c'est l'endroit idéal pour les bêtises !!! .............. 1 Kg ou 2 dans les sacoches c'est lourd, dommage ! car nous aurions apprécié à la SLE Ille et Vilaine !!!! Bonne continuation, bonne route, bon moral et tout et tout et à bientôt JO !

jacqueline 14/04/2015 08:46

Courage et persévérance, ne pas perdre les pédales, le but sera atteint et Theo sera heureux. .....

Blouin Jean Claude 13/04/2015 21:25

Bonjour Joseph
Quel homme tu es?...Respect et honneur a toi pour ce devoir de mémoire
Tu honores ta famille mais aussi notre territoire et ses habitants
Hier je suis allé avec mon velo a Rannée pour m'entraîner pour t'accompagner le 24...
Bon vent a toi et a Denise
Jean Claude et Michelle

Yvette et Francis 13/04/2015 18:56

Joseph, tous les matins, nous pensons à toi, te souhaitant bonne chance pour la journée. Nous sommes fiers de ton exploit. Bonne chance pour le reste du parcours, au 24 à La Touche ! Bisous à vous quatre !

Yvette & Francis

isabelle 13/04/2015 13:58

Tous les encouragements de la famille saulnier pour cette 2eme moitiés de parcours! Merci pour ce passionnant feuilleton!

Remi et Thérèse 13/04/2015 13:20

courage courage il y a plus de la moitié de fait et le beau temps est là pour faire oublier les 1ère étapes nous Vous admirons Tous et sommes très curieux de la suite ; A vec toute notre Amitié

CHEVRIER Bernard 13/04/2015 11:32

Tu as parcouru la moitié de ton périple sans trop de pépin , et tu n'as fait q'une seule betise à CAMBRAI.La semaine s'annonce sous les meilleurs hospices.J'ai parfois du mal à retrouver ton parcours sur la carte et à y regarder de plus ces jours-ci tu effectue des parcours dans une région boisée et vallonnée mais à la vitesse d'un cyclotourisme cà passe trés bien.PROFITE EN BIEN !!!!!!!!!!!