Etape 09: Néchin (Belgique) > Neuville-Saint-Vaast (62)

Publié le par Jo

C'est à la frontière Belgique - France que Bernard, Danielle, René et Monique nous ont quittés pour rejoindre la Bretagne. Ils étaient avec nous depuis le début du périple et, sachant que Théo avait eu mille misères pour rentrer sur ses terres natales après sa libération, ils ont tenu à m'accompagner jusqu'à ce que je retrouve le sol français...

Nous avons pour habitude de dire qu'au mois d'avril il ne faut pas se découvrir d'un fil mais aujourd'hui, Ludo et moi, avons dérogé à cette coutume. Les gens que nous avons croisé dans les rue de Roubaix et de Lille étaient en tenue d'été. Une journée idéale pour faire du vélo !

A Wattignies, Ludo a cassé une fixation de chaussure. Nous avons essayé de bricoler un bon moment et finalement nous avons du avoir recours à un professionnel.

Colette et son mari Raymond, ont fait le déplacement depuis Martigné-Ferchaud (35) et nous ont rejoint en fin d'après midi. Ils vont rester avec nous jusqu'à demain (fin de matinée).

Le grand-père paternel de Colette, Auguste Guilloux, est Mort pour la France ici à Neuville-Saint-Vaast, il y aura 100 ans le 16 juin prochain. Il s'était marié à Rannée (35) le 18 novembre 1908, avec Victorine Poirier et il avait eu deux garçons: Auguste et François.(père de Colette). Quelques années après la fin de la guerre, Victorine Poirier se remaria avec Jean-Marie Allain et ils eurent une fille Victorine, laquelle donna naissance à Denise, ma femme, en 1949.

Jo

Auguste avait trois frères. Ils sont tous morts à la guerre 14/18

Etape 09: Néchin (Belgique) > Neuville-Saint-Vaast (62)
Néchin: la maison de Gérard Depardieu

Néchin: la maison de Gérard Depardieu

Ludo et Jean-Philippe Bossut

Ludo et Jean-Philippe Bossut

Photo souvenir à la frontière Belgique-France, Bernard, Danielle, René et Monique quittent l'équipe qu'ils ont accompagnée depuis le 29 mars

Photo souvenir à la frontière Belgique-France, Bernard, Danielle, René et Monique quittent l'équipe qu'ils ont accompagnée depuis le 29 mars

Publié dans Etapes

Commenter cet article

Virg 10/04/2015 18:46

Aujourd'hui 10 avril s'achève le périple de Ludo. ....il va retourner à ses occupations avec des pensées plein le tête j'imagine! Super ce que tu as fait p'tit frère! Maintenant Papa il va falloir que tu te trouves d'autres partenaires de route. ...Je crois que Bernard a participé également. ...10 kilomètres, même. ...Prends bien soin de toi. A bientôt. bisous.

Joël Gaudichon 10/04/2015 12:10

Salut Joseph ! Je suis ton périple tous les jours. Ces souvenirs seront inoubliables pour
toi et ta famille. Je te souhaite bon courage pour la suite de cette aventure physique en
mémoire de ton père.

Gigi le Breton Rémois 10/04/2015 09:55

Eh oui un instant d'inattention et vlan on est par terre . Fait gaf Jo ce serait dommage de ne pas finir ce fabuleux voyage après tant d'efforts d'entrainement et d'organisations .Je te rencontrerai mercredi prochain
du côté de Haybes ou Fumay sans doute .Ce que je voudrais savoir c'est l'heure de ton départ de Gédinne si c'est possible
Gigi le rémois

CHEVRIER Bernard 10/04/2015 09:33

Depuis hier j'ai plaisir à consulter l'itinéraire que vous effectué journellement.C'est une belle région en SOMME , et le beau temps vous accompagne. J'y ai pratiqué le vélo lors d'un séjour à ST- OMER situé un peu plus haut.J'ai fait part de vos commentaires hier avec le club de CUILLE , sortie hebdomadaire de 100 kms que nous avons effectuée en 3 heures un quart !!!!!!!!!!!!!!!.Nous partageons les memes plaisirs,mais le but est différent.Bien le bonjour à tous et a demain si vous le voulez bien.

Camille et Héléna 10/04/2015 08:43

Bonjour, à Rannée aussi le soleil brille et nous aussi n' avons pas suivi le dicton car la température est en effet presque estivale. Ludo va arriver à la fin de son parcours, il va reprendre sa vie professionnelle et familiale, mais avec plein de souvenirs, quelle chance de rouler sur les pas de son grand-père, mais aussi quel courage, ta petite famille ne peut être que fier de toi Ludo. Ce que vous faites impressionne Mattéo, il nous en parle et n'arrête pas de dire que ça doit être dur, que le chemin est long et qu'il faut être vraiment courageux.... Du haut de ses 7 ans, il en admiration devant vous