Etape 02: Neukirchen (Allemagne) > Niedereisenhausen (Allemagne)

Publié le par Jo

Si la météo d'hier était très mauvaise, celle d'aujourd'hui n'a pas été meilleure...

Deux jours consécutifs avec la tenue de pluie, un bon moyen pour me mettre dans l'ambiance.

Ce matin, en compagnie de la délégation familiale qui me suit depuis mon départ et qui a le privilège de voyager sans se mouiller et sans trop fatiguer, j'ai visité le mémorial de Trutzain-Ziegenhain. Une visite guidée par Werner Schalm, lequel a eu la gentillesse de nous servir d'interprète en nous accompagnant toute la journée et jusqu'à l'hébergement dans lequel nous sommes ce soir.

Au mémorial, nous avons compris plus précisément ce qu'à vécu Théo lorsqu'il était au camp du stalag situé à proximité des lieux où nous sommes, lieu qui aujourd'hui est habité.

Au mémorial, nous avons touché la sculpture troublante réalisée par Albert Plessis est représentant trois russes vivant un calvaire. En réalisant cette oeuvre, Albert a voulu immortaliser une scène qu'il a vu de ses propres yeux, ici où nous sommes.

A 10h30, lorsque nous étions devant la statuette lorsque j'ai appelé Albert chez lui à Avranches. Quand je lui ai demandé comment il allait (il est dans sa 98ème année). Il m'a répondu; .« comme un p’tit jeune ».

Jo

Des photos seront jointes à cet article dans les jours à venir

Voir article réalisé sur Albert Plessis, en tapant son nom dans le moteur de recherche

La statuette d'Albert Plessis, avec les 4 fils de Théo.

La statuette d'Albert Plessis, avec les 4 fils de Théo.

C'est à cette gare que Théo est arrivé le 07 juin 1940. 30 minutes après il était interné au stalag IX A de Ziegenhain

C'est à cette gare que Théo est arrivé le 07 juin 1940. 30 minutes après il était interné au stalag IX A de Ziegenhain

Etape 02: Neukirchen (Allemagne) > Niedereisenhausen (Allemagne)

Publié dans Etapes

Commenter cet article

Michel A 04/04/2015 20:44

ce jour, je viens de visualiser sur carto ton itinéraire en allemagne , petites routes mais avec quelques difficultes comme entre la bosse de bretagne et le sel de bretagne cad des cotes de campagne .. tu dois avoir des mollets durs comme des oeufs de paques...mais ne joues pas les cloches.. tu va le faire et tu vas bientot retrouver la frite, en belgique bien sur!!!!

Valérie AUTISSIER 04/04/2015 16:27

Bonjour Joseph,

Je lis ton récit bien au chaud dans ma maison. Tu as démarré dans des conditions difficiles : neige grêle ici il fait mauvais mais moins froid ! heureusement tu as l'air d'avoir un moral d'acier et une bonne équipe autour de toi. quelle belle aventure !

Sébastien et Géraldine 03/04/2015 21:45

Bonjour, même si le temps n'est pas au rendez-vous, nous savons tous que Jo va tenir le coup ! Merci pour ces nouvelles. A bientôt

Pierre R 03/04/2015 18:27

bon courage pour la suite en espérant le retour du soleil

Héléna et Camille 03/04/2015 14:17

Nous suivons ton avancée tous les jours, nous te souhaitons bon courage, chez nous aussi la météo est médiocre, peut-être moins froide que là où tu te trouves, j'ai expliqué aux garçons ce matin ton périple et Mattéo a dit que tu étais vraiment courageux, nous t'embrassons ainsi que Denise

MIEJO 03/04/2015 11:35

BRAVO JO , nous t'accompagnons par la pensée ; bon courage
Marie-Jo HALET

cohuet 03/04/2015 11:17

De le part de JEAN et PAULETTE JAVAUDIN sa sœur Marie-Thérèse et son beau-frère Jean-Claude COHUET nous vous souhaitons BON COURAGE.
C'est très audacieux de votre part pour ce périple de notre passé toujours dans nos mémoires.
Très bonne journée pour la 3ème étape, mais soyons optimiste le beau temps va arrivé.
Jean/Paulette/Marie-Thérèse/Jean-Claude

yves.clement 03/04/2015 09:14

Suis dans le tgv pour Paris mariage de notre fils et bien au sec nous te suivons sur le portable bonne route