05 septembre 1939 - - - - - - - - - - - - - - - - 05 septembre 2014

Publié le par Jo

Le 05 septembre 1939, il y a 75 ans aujourd'hui, Théo était mobilisé (enregistré le 07) à la caserne Molitor à Argentan, dans l'Orne. Il n'avait pas d'autre choix que de quitter sa femme Anna, sa fille Madeleine (2 ans et 9 mois), son fils Bernard (1 an et 7 mois) et de les laisser seuls à la ferme qu'il exploitait à la Touche en la Bosse de Bretagne.

Il ne fût libéré que 2058 jours plus tard.

Après la guerre, Théo et Anna reprirent une vie normale puis, les années 47, 49 et 50, René, Joseph et Robert vinrent agrandir la famille.

Pour rendre hommage à Théo, ce vendredi 05 septembre 2014, à 06h00, après avoir été hébergé la nuit dernière chez Robert, le plus jeune de ses cinq enfants, dans la maison où habitait Théo, plus précisément dans la chambre et à l'endroit même où il passa la nuit précédant le jour de sa mobilisation, je pars de la Touche à vélo et je m'en vais à Argentan (180 km) où je suis attendu pour 18h00.

Jo

Il est 06h00, je m'aventure dans le noir. Le brouillard ne m'autorisera à éteindre mes feux qu'à 08h50

Il est 06h00, je m'aventure dans le noir. Le brouillard ne m'autorisera à éteindre mes feux qu'à 08h50

La Touche en la Bosse de Bretagne > Argentan > La Roche en Rannée

05 septembre 1939 - - - - - - - - - - - - - - - - 05 septembre 2014
05 septembre 1939 - - - - - - - - - - - - - - - - 05 septembre 2014

Publié dans Actualités

Commenter cet article

Daniel Jolys 01/12/2014 21:52

Le 2 septembre 1939, mon père, François Jolys d'Eancé, classe 1932, a été mobilisé au 104e régiment d'infanterie, basé à la caserne Molitor à Argentan.
Le 18 juin 1940, il a été fait prisonnier de guerre à Aingeray (54) lors de la bataille de Toul. Deux jours plus tard, il rejoint le frontstalag 241 à Saint-Mihiel (55).
Le 7 octobre, il entre au stalag IX-A à Ziegenhain, matricule 52946.
Le 15 octobre, il est affecté au kommando n° 401-A à Allendorf et ce jusqu'au 18 octobre 1941. Après un court séjour dans un kommando à Marburg, il se retrouve au kommando n° 897 à Grossalmerode, puis dans un kommando agricole n° 795 à Walburg. Il s'en évade mais est repris huit jours plus tard.
Il est reconduit à Ziegenhain avant d'être placé dans un nouveau kommando agricole, le n° 2012, à Dipperz à l'est de Fulda.
Le stalag IX-A de Ziegenhain est libéré le 29 mars 1945 à 15 h par la 3e Armée américaine du général Patton.
François Jolys s'évade à nouveau du kommando de Dipperz et rejoint les Américains le 3 avril 1945 vers Mengelsmühle.
Il rentre à Eancé le 17 avril 1945.